retour


Comité de Lecture du 25 janvier 2018

deckRoman français :
Julia DECK, "SIGMA"
234P.- Editions de Minuit 2017 - 3* -
 Mots-clés:
Sté secrète, Manipulations, Satire, Art

La redoutable et mystérieuse Organisation Sigma est en alerte. Une toile du peintre subversif Konrad Kessler, referait surface près de Genève. L'objectif, repérer l'œuvre pernicieuse, l'exposer dans un cadre aseptisé pour que personne ne soit tenté d'y voir un "instrument de la pensée". Quatre "cibles" vont évoluer sous l'œil implacable d'agents infiltrés plutôt zélés, dont les rapports détaillés signaleront à Sigma tous leurs faits et gestes. Julia Deck par le biais de l'espionnage livre une réflexion sur le monde de l’art, ses tenants, ses aboutissants, ses escroqueries et coups de poker financiers. Les personnages, cyniques, pathétiques, ridicules et parfois attachants, se manipulent les uns les autres avec plus ou moins de succès. Récit choral ludique, ironique, cocasse où la critique sociale pétille de pertinence et d'intelligence.
Lu par Joëlle GRENIER – BPT Juan Les Pins

minouiRoman français :
Delphine MINOUI,
"LES PASSEURS DE LIVRES DE DARAYA" – 156P.Seuil 2017 – 3* -
 Mots-Clés : Syrie-Clandestinité-Résistance

La ville de Daraya (Syrie), banlieue de Damas, est le berceau du soulèvement pacifique de 2011, à la fois encerclée et bombardée depuis 2012 par les forces de Bachar-El- Assad, et menacée par les djihadistes de Daech. L'auteure découvre par hasard sur Facebook, une photo de deux hommes entourés de livres dans une bibliothèque de Daraya. Grâce à des conversations sur Skype avec les derniers habitants de la ville, elle décide de raconter l'histoire de cette bibliothèque clandestine qui incarne la résistance à la dictature, alors que la ville est bombardée, assiégée et affamée. Dans le chaos de la guerre et de la terreur, une aventure réelle dans laquelle s'oppose la force des livres contre celle des armes. Plus documentaire que roman mais très intéressant.
Lu par Geneviève Chauvet - BPT du Port
jenniRoman français :
Alexis JENNI, 
"LA CONQUÊTE DES ILES DE LA TERRE FERME"
407P.Gallimard 2017 – 4* -
Mots-Clés : Conquistadors-Empire Aztèque

En 1521 une poignée de conquistadors dépenaillés s'est emparée du puissant empire aztèque et a fait disparaître sa brillante civilisation. Cette épopée nous est racontée par celui que Hernàn Cortès, le chef de cette expédition, a nommé comme son secrétaire, un hidalgo devenu moine, Juan de la Luna. Il y est question de pouvoir, de cupidité, de soif de l'or, d'humiliation, de disparition d'une civilisation au nom d'une religion proscrivant naturellement les sacrifices humains et le cannibalisme. Cette fresque pleine de bruit et de fureur est aussi une réflexion lucide sur l'ambiguïté des motifs de toute action humaine. Brillant.
Lu par Marguerite Gautier - BPT Beaulieu

ragougneauRoman français :
Alexis RAGOUGNEAU "NIELS"
 355P.Viviane Hamy 2017 - 3* -
Mots-Clés: Théâtre-Occupation-Libération

5 mai 1945, Copenhague est libéré, l'Armistice va être signé. Niels, résistant danois, a mené une guerre sans merci contre les allemands. Par hasard, il apprend que son ami, J.F Canonier avec lequel il faisait du théâtre à Paris avant-guerre est inculpé d'intelligence avec l'ennemi et risque la mort. Malgré de nombreuses difficultés, Niels part pour Paris, il veut sauver son ami. Il entreprend une odyssée qui fera vaciller toutes ses certitudes quant à l'héroïsme, la lâcheté, la Résistance et la collaboration. Roman d'aventures, enquête introspective, Niels nous soumet la question : "Et vous ? Qu'auriez-vous fait ?" Excellent livre, passionnant.
Lu par Nicole Parpirolles - BPT Beaulieu
madjidiRoman français :
Maryam MADJIDI, "MARX ET LA POUPÉE"- 208P.Nouvel Attila, Goncourt 1er roman 2017 (Prix Hors Champ) – 3* -
Mots Clés: Iran-Exil-Identité

1980, une jeune femme saute dans le vide pour échapper à ses poursuivants. C’est l’instant choisi par l’auteure pour dérouler le fil de sa vie. Ses parents, militants trotskistes confrontés à la terreur iranienne, se résignent à l’exil. 1986, destination la France. Pour raconter l’exil l’auteure recourt à la forme du conte pour apaiser son chagrin. La place de la langue est essentielle. Elle la décline sur plusieurs modes : la langue maternelle qu’on ne veut plus parler par souci d’intégration, puis celle "retrouvée", celle dont l’auteure "enfante", celle de la poésie. Les tourments de l’exil, sont racontés avec finesse. L’auteure rend un très bel hommage à sa famille, à ses amis, aux blessés, aux disparus, à tout le peuple iranien, à tous les peuples en souffrance.
Lu par Marième Buchet - BPT St-Laurent-du-Var
santagioRoman espagnol :
Mikel SANTAGIO,
"LA DERNIÈRE NUIT A TREMORE BEACH"
 334P.Actes Sud/Noirs 2016 – 3*
 Mots Clés: Irlande, Maison isolée, Orage, Prémonition, Cauchemars

Peter Harper, musicien de renom est venu se ressourcer, suite à son divorce, dans une maison isolée au bord de la plage sur la côte Irlandaise. Un soir alors qu’il rentre d’un dîner chez des amis, il est frappé par la foudre. S’ensuit des migraines terribles et des cauchemars sanglants où apparaissent ses voisins puis ses propres enfants qui viennent passer les vacances avec lui. Il est saisi d’une angoisse vertigineuse lorsqu’il réalise que ses visions s’incarnent dans la vie réelle. C’est la part d’ombre de chaque personnage qui se dévoile dans ce roman tramé au cordeau pour le « Stephen King » espagnol.
Lu par Elisabeth Biasibetti, BPT du Port


Livres non retenus par le Comité de Lecture


fridlund Roman USA
Emily FRIDLUND, "UNE HISTOIRE DES LOUPS"  296P.Gallmeister 1er roman 2017 - (Prix Hors Champ)

Mots Clés : Minnesota-Adolescence-Marginalité


Minnesota années 80. Madeline est une adolescente sauvage et solitaire dont les parents, anciens hippies, sont venus fonder une petite communauté. Elevée loin des conventions sociales, elle a du mal à communiquer et n'a pas d'ami. Quand une famille vient emménager de l'autre côté du lac elle est vite séduite par ces étrangers et se retrouve à s'occuper du jeune garçon, Paul. Mais les quelques heures se transformant rapidement en après-midis entiers puis en invitations à dîner, font que la jeune fille pénètre dans l'intimité heureuse de ce foyer qui la fascine. Pourtant, petit à petit, Madeline ressent un curieux malaise, un inquiétant pressentiment. Quelque chose sonne faux dans cette famille en apparence modèle : sautes d'humeur de Patra, la mère, autoritarisme de Léo, le père et le comportement de Paul qui devient de plus en plus étrange ... Ecriture poétique, fine et tendue. Un premier roman intrigant et puissant.                    
 Lu par Christiane Krasnopolski, - BPT Cagnes sur Mer

boudonEssai historique français :
Jacques-Olivier BOUDON,
 "LE PLANCHER DE JOACHIM"-
253P.Edit.BELIN 2017 -
Mots-Clés: Témoignage-Mœurs et Coutumes-Vie rurale 19ème siècle

À la suite de travaux effectués en 2000 dans un château des Hautes-Alpes, ont été découverts sous les lattes du parquet des phrases rédigées par le menuisier qui avait refait le plancher en 1880-1881. Joachim Martin y raconte des éléments de sa vie. Ces notations, relevant du ressort des écrits du for privé, permettent de resituer son cadre de travail (le château de Picomtal), son cadre de vie (le village des Crottes), en même temps qu’elles permettent de saisir son opinion sur la politique au village, sur le clergé ou encore sur la sexualité de ses contemporains. En cela, ces écrits forment un témoignage tout à fait exceptionnel d’un homme du peuple qui se livre d’autant plus volontiers qu’il sait que ses écrits ne seront découverts qu’après sa mort.
Lu par Francine Bragantini -BPT Juan les Pins
baqueRoman français
Joël BAQUÉ, "LA FONTE DES GLACES"  282P.P.O.L 2017 (Prix Hors Champ) - Mots-Clés : Solitude, Climat, Grand Nord, Dérives médiatiques

Louis, un retraité taciturne, ancien charcutier, veuf à la vie tranquille et ordonnée, devient malgré lui une icône planétaire de l’écologie au terme d’un parcours commencé dans une brocante avec l’acquisition compulsive d’un manchot empereur empaillé pour lequel il va éprouver un irrésistible coup de foudre. Cette passion l’entraîne jusqu’en Antarctique, puis dans le grand Nord où, à la faveur de rencontres diverses, il connaît des aventures rocambolesques. Son périple se termine dans le port de Toulon avec un iceberg transporté par un fabricant de boissons à base de glace polaire fondue. Il devient un plaidoyer vivant, et contradictoire contre la fonte de la banquise. Cette fable écologique peut amuser, mais, la dérision permanente à l’encontre des personnages et des situations, suscite une certaine lassitude. J’ignore si ce récit  servira l’écologie et les manchots empereurs mais pour ce qui est de la littérature j’émets de sérieuses réserves.
Lu par Evelyne Cosimi - BPT Vence
motoyaRomanjaponais :
Yukiko MOTOYA,
"MARIAGE CONTRE NATURE"
119P Picquier 2017  (Prix Hors Champ)  Mots-Clés: Couple-Mariage-Identité-Fantastique

San, femme au foyer, mariée depuis quatre ans, sans enfant, s’ennuie. Elle remarque un jour que le visage de son mari et le sien se mettent à se ressembler. Sa voisine, plus âgée, lui conseille d’intercaler une pierre entre son époux et elle, ce qui lui permettra de redevenir elle-même. Son mari adore regarder des variétés à la télé et se prend de passion pour un jeu vidéo. Son visage se décompose par moments jusqu’à lui voler ses traits. Les personnalités se confondent. Puis, les rôles s’inversent,  l’époux se met à cuisiner et elle regarde la télé. Dans ce court roman, parfait condensé d’esprit japonais, dans une atmosphère loufoque et inquiétante, l’auteure nous livre une satire du mariage et la vie de couple avec un style simple, précis et poétique. Un vent de liberté semble souffler dans ce roman, comme s’il fallait libérer la parole des femmes. Ce livre a reçu le prix Akutagawa 2016, équivalent de notre Goncourt.                                                     
  Lu par Dominique Jalliffier - BPT Valbonne

druryRoman USA :
Tom DRURY, "PACIFIQUE"
241P.Edit.Cambourakis 2017 -
 Mots-Clés :
Chronique sociale-Midwest-Hollywood

Aux Etats Unis aujourd’hui : dans une petite ville du Midwest, Micah 14 ans, quitte son père qui l’a élevé pour rejoindre sa mère actrice de sitcom à Hollywood qui l’avait abandonné il y a 7 ans. Dans cette ville étrange pour lui, il découvre un autre monde, celui de la grande liberté. Pendant ce temps son père qui s’ennuie joue au "voleur qui rit" en subtilisant des paquets d’une société de transport. Dan, ancien shérif enquête sur un pseudo antiquaire mais vrai voyou qui sera tué par une illuminée à la recherche d’une pierre magique. L’auteur raconte la vie de ce petit monde auquel se joignent beaucoup d’autres personnages avec tendresse, drôlerie et précision. Mais je n’ai pas vraiment adhéré. Peut-être parce que l’auteur en fait le tome 3 d’une série et que la fin promet un tome 4.                                                           
Lu par Christianne Vulvert - BPT Cagnes sur mer

faganRoman écossais :
Jenny FAGAN, "LES BUVEURS DE LUMIÈRE" – 304P.Métailié 2017 –
Mots-Clés: Froid-Solidarité-Amitiés-Survie

Nous sommes en 2020 et la planète entière entre dans l’ère glaciaire. Dylan qui vient de perdre sa grand-mère, sa mère et le cinéma d’art et d’essai de Soho ou il a toujours vécu, décide d’aller rejoindre la caravane que sa mère lui a acheté au nord de l’Ecosse. Il y découvre un parc de caravanes et des personnages marginaux parfois paumés et très généreux qui l’aident à s’installer. La température baisse tous les jours : -6, -19, -36 et -50. Constance élève sa fille Stella 12 ans qui est née dans corps de garçon. Une forte amitié se noue entre ses trois personnages. Ils restent optimistes, s’entraident, admirent les paysages magiques éblouissants de beauté. Ils gardent la capacité de s’émerveiller. Malgré les descriptions poétiques délicates, et grandioses des paysages, l’intrigue reste mince et les caractères manquent de définition. La deuxième partie perd un peu d’intérêt et notre attention se relâche.                                                            
Lu par Anne Walters - BPT St Laurent du Var

Comités de lecture 2017